Comment préparer son entrée en maison de repos ?

Date de publication : 20 décembre 2022 - Temps de lecture : 4 minutes

Une décision importante

mains personnes agees

Il est normal de vouloir continuer à vivre dans sa maison le plus longtemps possible. Toutefois, avec l'âge, la perte d'autonomie peut devenir de plus en plus prononcée. Il devient alors difficile pour les proches de s'assurer que leurs aînés ont tout ce dont ils ont besoin chez eux pour garder un confort de vie. En effet, cette situation peut s’avérer dangereuse pour le senior, mais également éprouvante pour sa famille. Dans ce genre de cas de figure, il sera alors nécessaire d’envisager une admission en maison de repos.

Toutefois, intégrer ce type de structure est un véritable changement dans une vie. Il est donc primordial d’y réfléchir en amont. L’objectif principal est d’assurer un confort de vie pour vos proches ainsi qu’un environnement sécurisé. Quoi qu’il en soit, il est déconseillé d’attendre le dernier moment pour agir. Vous éviterez ainsi de prendre une décision précipitée et en désaccord avec les volontés du senior.

Une préparation en plusieurs étapes

personne agee

Impliquer la personne âgée

Afin que votre proche puisse comprendre la nécessité d’un tel placement, il est primordial d’en discuter longuement au préalable. En effet, un tel changement de vie peut être effrayant pour votre aîné.

En revanche, si ce dernier est impliqué dans la prise de décision et dans les recherches de structures d’accueil, la transition vers un établissement de soins se fera beaucoup plus facilement. Elle sera encore mieux acceptée si elle respecte les préférences et les désirs du futur pensionnaire.
 

Visiter plusieurs résidences

Après vos recherches, il sera nécessaire de visiter au moins 3 maisons de repos et de soins pour trouver celle qui correspond à vos critères tels que l’emplacement géographique, le prix ou encore les services proposés. En effet, les brochures permettent se faire une idée générale de l’établissement, mais elles ne reflètent pas toujours la réalité.

Encore une fois, votre proche devra être impliqué dans cette étape et donc vous accompagner lors de ces visites. Si ce n’est toutefois pas possible pour lui, pensez à prendre des photos pour qu’il puisse par la suite se familiariser avec l’endroit. Il est également intéressant de s’y rendre à l’heure du repas afin de s’imprégner réellement de l’ambiance qui règne lors de ces moments conviviaux.
 

Ne négliger aucun point

Une fois votre choix réalisé, d’autres aspects organisationnels devront être traités. Il vous sera donc nécessaire de poser toutes ces questions en amont, notamment lors de vos visites.

  • La chambre est-elle meublée ? Dans la majorité des cas, oui. Elle comporte un lit, une table de chevet, un fauteuil, une table et divers rangements. Toutefois, il est possible d’apporter votre propre mobilier. Celui-ci permettra de personnaliser la pièce de vie du futur résident. Veillez toutefois à ne pas emmener des meubles trop encombrants ou qui ne respecteraient pas les règles de sécurité de la résidence.
  • Le linge est-il fourni ? Les draps et le nécessaire de toilette sont généralement mis à disposition par l’établissement.
  • Quels vêtements faut-il apporter ? Certaines maisons de repos proposent une liste des vêtements recommandés. Quoi qu’il en soit, privilégiez des tissus en coton facile et surtout pratiques à enfiler. Pensez également à les étiqueter si vous souhaitez que le linge soit nettoyé par la structure d’accueil.
  • Que faire de l’ancien logement ? La décision dépend de la situation du senior. En effet, s’il est locataire et qu’il vivait seul, il faudra alors résilier le bail tout en respectant le préavis. En revanche, s’il est propriétaire, il pourra soit vendre son habitation (éventuellement en viager) soit la louer. Dans les deux cas, cela constituera un apport pour financer les frais d’hébergement.


Le jour J

Malgré une bonne préparation, l’intégration en maison de repos est un parcours progressif qui ne se fait pas en un claquement de doigt. Votre proche devra quitter ses habitudes, changer radicalement son cadre de vie et trouver de nouveaux repères.

Pour l’aider dans ce processus d’adaptation, le futur résident sera accueilli avec sa famille par le personnel soignant. Il vous sera demandé de choisir une date et une heure en fonction de vos disponibilités et de celles de l’établissement afin que le senior puisse bénéficier d’un accueil personnalisé et dans de bonnes conditions. En effet, les matinées sont généralement à éviter puisque les équipes médicales sont fortement sollicitées par les résidents qui nécessitent certains soins.

Enfin, il est vivement conseillé de prendre votre temps ce jour-là afin d’assurer une transition rassurante. Pour ce faire, certains établissements proposent de partager un premier repas avec le nouveau résident. Vous devrez également recréer une ambiance familière proche de celle de son ancien domicile. Outre les meubles, pensez à apporter des objets personnels du quotidien ou des photos, qui permettront aussi de stimuler sa mémoire. Installer un calendrier est par ailleurs une excellente idée puisqu’il permet d’offrir un repère temporel à votre aîné et d’y indiquer vos prochaines visites.

Informations complémentaires

Maintenant que vous connaissez les différentes étapes indispensables pour préparer une entrée en maison de repos, il est nécessaire d’en apprendre davantage sur les types d’établissements qui existent. En effet, en fonction du degré d’autonomie du senior, de ses besoins ou de la pathologie dont il souffre, certaines structures sont recommandées afin de garantir un confort de vie optimal.

En effet, chaque maison de repos à ses spécificités et propose un encadrement personnalisé à chaque pensionnaire. En fonction de sa pathologie et de son degré de dépendance, votre proche sera accompagné par une équipe médicale et paramédicale pour un suivi quotidien.

Outre le choix de l’établissement, il est intéressant de connaître le budget nécessaire pour ce type de soins. En effet, l’argent reste le nerf de la guerre, les tarifs pratiqués seront donc un facteur déterminant lors de vos recherches.